Une des choses auxquelles on passe le plus de temps et qui tient à cœur à la majorité des gens appart les études et le travail est ce que l’on appelle « un hobby » ou encore un « passe-temps ». Il en existe plusieurs au choix et selon les préférences de chacun. La pêche en fait partie mais pour pouvoir en faire, il est important de savoir poser un filet de pêche. Alors, comment ça se passe ? Cet article apportera les réponses à cette question.

Qu’est-ce-que la pêche à pied ?

La pêche est une activité très populaire partout dans le monde, que ce soit dans les zones urbaines ou encore dans les zones rurales. Elle se divise en plusieurs disciplines et en différentes méthodes. La pêche à pied est l’une de ces disciplines. Comment se déroule-t-elle et quelles sont les bases ? Aussi appelé « rocaille », la pêche à pied est un type de pêche qui ne se pratique qu’en eau peu profonde ou encore à basse marrée, le plus courant en bord de mer. C’est une activité considérée non seulement comme loisir mais également une activité professionnelle. Le but est de récolter des fruits de mer sur ces bords à l’aide de certains équipements ou même à main nue.

Poser un filet de pêche à pied

Lors d’une pêche à pied, une des choses à ne jamais oublier est d’abord de mettre de la façon la plus visible le numéro de l’autorisation et c’est seulement après que l’on peut passer à la pêche. Poser un filet de pêche à pied aussi appelé « filet calé » peut se faire en plusieurs méthodes mais le plus simple et pratique est de le retenir au fon tout en calant au moyen de piquets ou d’autres types de supports. Il doit être supporté seulement par une ralingue équipé de flotteurs. Il est aussi important de caler à plus de 150m et dans toutes les directions d’un autre filet.